The joyride

En ces jours de vacances, nous avons décidé de laisser les enfants aux grand-parents et sommes partis à dos de deux roues, en route pour de nouvelles aventures.

Ça faisait un an et demi que l’on conservait à la maison ce joli coffret cadeau offert par les copines de ma chérie, donnant droit à une nuit à deux dans un établissement dit « de charme ». N’ayant plus vraiment assez de temps pour planifier un voyage à l’autre bout de la France (le bon se périmait à la fin du mois…) nous avons décidé de rester dans la région et nous avons fini par réserver une chambre d’hôtes située entre Saint-Emilion et Bergerac, en plein Périgord (pourpre).

En moto, nous sommes passés par les petites routes et par tous les villages qui les ponctuent. Quel plaisir de s’échapper à deux et de revenir au temps où nous n’avions pas d’enfants à gérer ! Le soleil est vite tombé à l’horizon et nous sommes arrivés tout juste pour la tombée de la nuit, ça tombe bien je commençais à me (les) geler sévère. L’endroit était charmant (« de charme » :)), perché sur un petit plateau et la maitresse des lieux nous a fait visiter sa demeure. Notre chambre était spacieuse et très bien équipée ; le confort était au rendez-vous. Juste le temps de se réchauffer et de se motiver et c’était l’heure d’aller affronter le froid pour aller au resto. Bon la moto c’est super, mais la nuit, par moins deux, avec du brouillard et des animaux qui traversent la route ça complique un peu. En plus si on se perd (royalement), là ça devient carrément délicieux. Nous avons mis 1h tout rond au lieu des 20 minutes nécessaires… La prochaine fois, je n’écouterai pas les conseils pour les raccourcis… Bref, un bon resto et un retour cryogénique au bercail ; je crois sérieusement n’avoir jamais eu aussi froid de ma vie.

La nuit fut excellente et réparatrice. Au matin, tout était entièrement gelé et calme. Le ciel était parfaitement, la campagne cristallisée. C’était reposant et dépaysant à la fois.

imgp4191.JPG imgp4197.JPG imgp4201.JPG

imgp4203.JPG imgp4211.JPG imgp4213.JPG

imgp4216.JPG imgp4219.JPG imgp4222.JPG

Sur le chemin du retour, nous avons fait un crochet jusqu’au village de Ribérac pour tenter de rendre visite à un ami d’enfance qui y tient un restaurant. Il était certainement en vacances, ça m’aurait vraiment fait plaisir de le revoir. Nous sommes également tombés sur un lac asséché récemment (voir photos ci-dessous). La vision est tout à fait déroutante. Enfin nous sommes passés par toutes les petites départementales pour rentrer sur Bordeaux. La moto est vraiment faite pour ces chemins magnifiques où il faut enchainer virages sur virages, parfois en plaine, parfois en forêt. Bref 350 Km de bonheur 🙂

joyride.gif

Le conseil du jour : prenez le temps de vous échapper, seul avec votre moitié pour un peu de « quality time », ça vous rechargera en un rien de temps !

imgp4225.JPG imgp4230.JPG imgp4246.JPG

3 commentaires sur “The joyride

Laisser un commentaire