Rob songs Vol.1

La musique, ça nous marque c’est comme ça. Tout comme une odeur, une chanson peut nous ramener très précisément à une époque, un lieu, une personne, un film spécifique…

J’aime beaucoup la musique même si je ne suis pas particulièrement de ceux à l’écouter tout le temps. Et surtout j’écoute de tout. Je n’ai pas dit « j’écoute tout » mais bien « DE tout ». Pop, rock, reggae, soul, funk, rap, électro, jazz et j’en passe. Mais j’aime être sélectif et ma mp3-thèque se compose non seulement d’albums mais aussi d’une myriade de « singles » qui me parlent. Je lance donc un post musical sur Robson.fr, le premier d’une longue série.

Ce premier post sera l’occasion de faire découvrir deux morceaux que vous n’avez très certainement jamais entendu et deux artistes qui m’ont récemment séduit.

Vous ne vous en souvenez certainement pas mais aux environs de Noël 2002, une pub pour Orange envahissait votre TV et la bande son de ce petit clip passant en boucle me plaisait beaucoup. Après quelques recherches, j’ai appris que la chanson était interprétée par « Robots in diguise« , groupe composé de deux anglaises jouant un mélange de rock, electro, pop, punk. La chanson est une reprise de « Revolution » des Beatles mais quelle reprise ! C’est pêchu et survitaminé. J’adore ce très court morceau (assez mal encodé…) depuis des années.

Ce nouveau morceau s’appelle « Sweet Jane » et il est interprété par le groupe « Cowboy Junkies« . Si cette mélodie vous parle c’est certainement que vous avez été fan du file « Tueurs nés » d’Oliver Stone. Ecouter cette chanson me replonge directement dans un vieux snack bar poussiéreux, perdu au milieu du désert américain et je me vois en présence de Mickey et Mallory Knox, amoureux fous et aussi cruels avec leurs victimes que pourraient l’être deux enfants avec un insecte.

Maintenant parlons d’un groupe que j’ai découvert il y a quelques jours seulement sur le mouv’. Il s’agit du groupe « Cocoon » emmené par deux chanteurs à la voix bien douce, Mark Daumail (22 ans, chant, guitare) et Morgane Imbeaud (19 ans, chant, claviers). Pour le coup j’ai écouté leur album. Il est bien calme et franchement bien fait. Les mélodies sont agréables quoique parfois mélancoliques et le jeu des voix féminines et masculines entremêlées est assez subtil. Bref je trouve ça frais et assez « easy listening » 🙂

Mon dieu, je me rends compte que j’ai encore 1000 autres morceaux à partager !

Laisser un commentaire