Quatre et deux qui font six

Un petit « teaser » l’annonçait dans le post précédent, il va falloir s’y faire, nous sommes désormais 6 à la maison…

Comme si s’occuper de deux enfants (dont un bébé) en plus de nous même n’était pas assez de boulot, il nous a fallu craquer pour un chaton de 3 semaines. Véritables « Poivre d’Arvor » des Landes, nous avons secouru un bébé chat sans défense qui attendait sagement qu’on le zigouille (c’est généralement le sort qu’on réserve aux chatons dans nos campagnes). Nous, bêtes gens de la ville, avons pris le fermier au mot et avons emporté sous le bras toute la fratrie (sans oublier les fromages de chèvre, but initial de notre visite…). Au final nous avons gardé le petit beige, le plus faible de la portée.

Ce petit chat mâle a donc 3 semaines, il sait à peine marcher, demande à téter toutes les trois heures, a besoin d’un stimulus manuel pour uriner, braille dès qu’on le prend et ne sert finalement pas à grand chose en ce bas monde. Heureusement qu’il est mignon 🙂

Sinon, il s’adapte vite à la perte de sa maman et de ses frères, il est curieux comme tout, il apprends à laper son lait, il recherche notre compagnie et il ronronne déjà comme une chaudière.

Alors on cherche désormais un nom pour la bête (préférablement en E, puisque c’est l’année des E). Rappelez vous pour Diego, on avait déjà cherché… Proposez nous les noms qui vous passent par la tête, nous étudierons toute proposition 🙂

imgp5693.JPG imgp5697.JPG

imgp5755.JPG imgp5768.JPG

imgp5770.JPG imgp5771.JPG imgp5775.JPG

Enfin, encore une ligne pour dire qu’il vaut mieux adopter un chat que de l’acheter dans une animalerie des Landes même si celui-ci est un magasin bien à chat Landais. Ok je sors.

5 commentaires sur “Quatre et deux qui font six

  1. Bravo de l’avoir sauvé mais que sont devenus les autres ?

    Autre question : la vie a-t-elle besoin d’être utile pour exister car au niveau du système solaire nous sommes nous-même totalement inutiles voir dangereux pour la terre ?

    Gérard, hébergeur de dix chats tous stérilisés

Laisser un commentaire