Like it or hate it (in Germany)

Bien que les vacances soient finies, la tête y est encore un peu.
Les Allemands étant des gens surprenants, il reste encore pas mal de petit détails que je n’ai pas pu relater. C’est pourquoi j’ai décidé de les présenter synthétiquement sous la forme d’un petit « j’aime / j’aime pas » absolument pas exhaustif…

J’aime

  • Les saucisses ! Et je dirais la charcuterie d’une façon générale car elle est inévitable en Allemagne. Il y en a partout et pour tous les moments de la journée. Au petit déjeuner, au déjeuner, au 4h, au diner il y en a à tous les goûts et de toutes les formes…
  • Les bières ! Là encore il y a du choix. De la brune, de la blonde, de la noire, de la rousse… Sous les termes « Pils » ou « Export », se cachent des bières plus ou moins fortes, plus ou moins amères, plus ou moins fruitées. Les Allemands apprécient leurs bières dans des verres aux formes étudiées, tout un art ! En tous cas en magasin, le choix de bières est incroyable. Une mention spéciale à la marque « Rothaus » brassée dans la forêt Noire et vraiment savoureuse.
    imgp1695.JPG
  • Les consignes sur les verres. Plutôt que de se faire voler leurs verres, la plupart des bar en Allemagne les consignent. Ainsi on peut payer sa bière 4 Euros, 2 Euros pour le précieux liquide, 2 Euros pour le verre. Ramène ton verre au bar, on te rendra tes 2 Euros. Tu aimes la chope ? Oublie tes 2 Euros et elle est à toi. Chapeau !
  • Les glaces à 80 cts. la boule. Des glaces, en Allemagne, on en a mangé en moyenne une par jour ! Beaucoup de parfums et pour pas cher, il ne faut pas se priver. Moi j’ai préféré la glace au yaourt !
  • Le développement de l’énergie solaire. On voit partout des toits de maisons individuelles équipés de panneaux solaires. C’est une chance de pouvoir promouvoir cette énergie ! La France devrait suivre l’exemple…
  • Les caddies porte-bébé. Chez Edeka, nous avons pu constater que vraiment tout était pensé pour les enfants… Un caddie avec ceinture de sécurité pour les plus petite, j’avais jamais vu !
    imgp1271.JPG
  • Forcément le modélisme. Peu importe la taille de la ville, il y a toujours au moins un « modellbau shop » pour proposer un train, une maquette ou un modèle réduit d’avion. Sympa ce pays 🙂
  • Le kouglof (guglhopf) vendu dans la boulangerie d’en bas de chez Audrey et Swen !

J’aime pas

  • Je dis ça juste parce que je suis français et que je me sens obligé de râler mais traverser la rue pile sur le passage clouté, passer au bonhomme vert et s’arrêter net au bonhomme rouge (même s’il n’y a aucune voiture dans un rayon d’1 Km) ça fait un peu « rigide ». Ahhh le foutoir latin 🙂
  • Les panneaux d’indication qui n’indiquent pas. On a presque failli rater notre rendez-vous pour le vol en Cessna à cause de ces foutus panneaux…
  • Les Allemands qui ne parlent pas français. Rahhhh je plaisante mais encore en tant que bon Français….

J’ai trouvé dingo

  • Les mot à rallonge. En allemand, on peut concaténer plusieurs mots pour n’en former qu’un seul. Je ne sais pas quelle règle obscure permet cette opération mais ça donne des mots très longs et très imprononçables !
    imgp0768.JPG
  • Les distributeurs à cigarettes. Pour un pays tant axé sur l’ordre et le naturel, je trouve que ces distributeurs « Fume quand tu veux et où tu veux » détonnent sacrément et va pas mal à l’encontre des récentes tendances européennes.
    imgp1232.JPG
  • Les grosses bagnoles. En Allemagne avoir une belle voiture c’est essentiel et les marques les plus courues sont (bizarrement) BMW, Mercedes, Audi ou Porche. A croire qu’il y a un véritable embargo des voitures françaises 🙂
    imgp1253.JPG imgp1259.JPG

Le bilan est positif non ?

1 commentaire sur “Like it or hate it (in Germany)

  1. Même trés positif!!! Merci pour la belle promotion de ce pays tant boudé par les francais… maintenant ils savent ce qu’ils ratent! 🙂 (et ce n’est qu’une toute petite partie des bons côtés…)
    Mais bon, quand même, la liste des j’aime pas est chez moi un tout petit peu plus longue… 😉

Laisser un commentaire