Allez circulez !

[Je suis renté il y a tout juste 15 minutes de chez Philippe, collègue de travail, après un bonne petite soirée BBQ.]

Je roule. Il fait nuit et il fait enfin frais. La fenêtre baissée et France-info en fond, j’ai la tête ailleurs. J’arrive dans mon village. En approchant du massif de lavandes, je tends mon bras pour que ma main touche quelques fleurs au passage. Vraaac. Je sens ma main et je me dis que je fais ça très souvent, c’est peut-être devenu un toc. Je m’en fiche ma main sent si bon. Il ne me reste plus que quelques centaines de mètres avant d’arriver à bon port.

La torche sort de nulle part, agressive. Elle marque des mouvements saccadés et m’ordonne de me ranger. « Je suis cuit ». Je me gare près du gendarme moustachu.


– « Bonsoir »
– « Bonsoir ». « Les papiers du véhicule s’il vous plait ! »
– « Je ne les ai pas »
– « Ah bon et où sont-ils ? »
– « Chez moi »
– « Vous savez que vous devez les avoir avec vous ! Et vous habitez où » ?
– « J’habite au xx rue des xxxxxx, juste à côté »
– « Ah oui ? Et pourquoi êtes vous immatriculé en 31 alors ? »
– « Eh bien c’est parce que mon père vient juste de me céder son véhicule et que je n’ai pas encore changé la plaque ». J’ai chaud tout à coup j’espère qu’il va gober.
– « Et du brouillard, vous en avez vu beaucoup sur la route ? Pas trop gêné ? »
– « Euh ah non, les anti-brouillard, je les ai mis pour être plus visible sur la route, par mesure de sécurité… Vous voyez? C’est que mon feu de croisement de gauche est grillé depuis hier et que je n’ai pas eu le temps de le remplacer… »
– « Vous savez que je suis en droit de vous demander de me montrer la boite d’ampoules que vous êtes censé conserver sans l’habitacle ? »
– « ….. »
– « Le défaut de papiers, les anti-brouillard et le feu de croisement grillé, vous savez que c’est 90€ et l’immobilisation immédiate du véhicule ? »
– « …..gasp… »

La gendarmette passe de l’autre côté et regarde mon assurance et le CT. Le gendarme à moustache fronce les sourcils.

– « Bon allez. Vous rentrez chez vous et vous faites le nécessaire demain pour remplacer l’ampoule. Bonsoir »
– « M… MERCI. Bonsoir »


Je repars et je roule au pas pour les 700 derniers mètres qu’il me reste à parcourir.

Wow. Je n’avais pas non plus mon permis sur moi (comme d’hab’) et je suis si heureux qu’ils ne m’aient pas fait souffler… C’est assez rare pour le souligner, je remercie ces gendarmes pour leur indulgence. On dirait que j’ai eu chaud mais je dois avoir un bon ange gardien… Demain je change cette foutue ampoule.

4 commentaires sur “Allez circulez !

  1. C’est flic-land en ce moment dans la région. Thomas a croisé 2 contrôles mercredi coup sur coup et moi un hier sur le rond-point de Bordeaux Lac. J’ai aussi croisé une voiture de nationaux suivie d’une de municipaux en train de patrouiller hier en rentrant…

Laisser un commentaire