Tendu tendu II

« Tendu tendu » c’est ce que le pilote de planeur annonce à la radio pour indiquer au treuil que le câble est tendu et qu’il peut commencer à enrouler sec. A partir de là Zoouuiiiiiiii ça tire sec et ça grimpe. Comme j’ai eu l’occasion de le dire à l’un de mes collègues estimés 😉 lors des premiers vols on subit cette ascension en touriste. Du coup on est un peu flippé par ce gros coup de pied aux fesses. En effectuant soi même la procédure de décollage, l’attention se porte aux instruments et aux paramètres du vol. Du coup c’est un peu moins stressant mais non moins excitant !

Pour le vol d’hier, j’ai pu embarquer ma petite cam de modélisme. D’abord délicatement logée entre mes jambes, j’ai fini par la prendre de la main gauche pour montrer l’extérieur, le sol vu d’en haut, ce magnifique paysage. La caméra a tourné près de 40 minutes, de quoi réviser toute la leçon lors d’une session de débriefing !

J’ai volé 1h05 dans des conditions atmosphériques très favorables et franchement c’était le pied. Quand le système de partage de moments de vie tel que proposé dans le film « Strange days » sera au point, je pourrai partager ces instants avec vous. En attendant je n’ai que la vidéo …

Laisser un commentaire