Save your data !

Et voilà, j’ai acheté mon premier disque dur d’un « téra-octet » !

hitachi-hdt721010sla360.jpg

1 téra, c’est beau, c’est gros et c’est bien pour faire de la sauvegarde de données. Bien sûr j’entends les petits malins marmonner « Mais tu travailles chez Steek, spécialiste voire leader de la sauvegarde des données en ligne, pourquoi ne pas utiliser les solutions maison ?« . Mais je les utilise aussi ! C’est seulement que les temps de transfert par internet peuvent être longs pour des volumes conséquents et qu’il est parfois bien utile de disposer de ses données immédiatement.

Notre patrimoine numérique prend de plus en plus de place avec des appareils photo 10 Mega-pixels et des caméscopes numériques HD. Il serait inconcevable de ne pas sauvegarder ce patrimoine en lieu sûr.

Alors 1To de sauvegarde c’est parfait mais si mon disque meurt, je perds 1 téra de données et je me flingue dans la foulée. La solution ? Sauvegarder la sauvegarde 🙂 Et hop mes données sont redondées.

Alors quid de l’intégration des disques de sauvegarde au sein du dispositif informatique ? Doit-on utiliser une station d’accueil pour disques durs et passer d’un disque à l’autre pour dupliquer les données (sympa mais fastidieux et fragilisant à la longue) ? Doit-on installer les disques dans un boitier spécifique permettant de faire du Raid 1 ? Que se passe-t-il si un court jus me grille le boitier et les 2 To à l’intérieur ? Que se passe-t-il si mon chat bouscule le boitier et le fait tomber du bureau ? Il me semble que la meilleure solution est de séparer physiquement les deux disques tout en les installant dans un boitier protecteur mais comment allier sécurité et simplicité voire automatisation de la sauvegarde ?

Je n’ai pas encore trouvé la solution mais en attendant d’acheter un second disque et de modifier mon installation en conséquence (pour l’heure un « simple » disque du externe), j’utilise un excellent soft de synchronisation de données : Allway Sync.

En un mot, cette application permet de synchroniser le contenu de plusieurs dossiers, quel que soit leur emplacement (en local sur le même PC, sur plusieurs PC connectés au réseau local ou à Internet…). La synchro peut être bi-directionnelle ou uni-directionnelle. C’est ce deuxième mode de synchronisation qui nous intéresse plus particulièrement pour effectuer de la sauvegarde de données.

Allway Sync permet une multitude de réglages simples (détection de modification des fichiers, règles de synchronisation, déclenchement de la synchronisation sur évènements spécifiques, gestion des exclusions, gestion du versionning…) et rend finalement aisée la sauvegarde des données en local.
image5.gif

Le logiciel sait habilement détecter les unités de stockage externes.
image2.gif
On peut donc paramétrer les options de l’application de façon à sauvegarder automatiquement les données à la simple connexion du disque externe. On notera également sa capacité à détecter un périphérique spécifique (et non pas simplement la lettre du lecteur) pour être certain de sauvegarder sur le bon support (et non pas sur la prochaine clé USB venue) .
image1.gif
Une fois cette option activée, il ne reste plus qu’à sélectionner les quelques dossiers les plus précieux et à allumer son disque dur externe de temps à autres. Rien de plus.

Mais adopter cette méthode, c’est s’astreindre à connecter le disque dur externe à son PC de temps en temps (encore plus pénible s’il s’agit d’un portable…). Alors le scénario idéal semble être l’installation d’un disque dur de sauvegarde sur le réseau (connecté à la FreeBox, la NeufBox, la TartampionBox, …) et de règler les options sur une synchro uni-directionnelle avec détection des modifications de fichiers. Ainsi, quelques minutes après avoir ajouté vos photos de vacances sur le PC, les nouveaux fichiers seront dupliqués de façon transparente sur le disque de sauvegarde. Un second disque, également sur le réseau mais pas dans le même boitier, jouerait le rôle de « sauvegarde de la sauvegarde ».

A noter aussi, au rayon des applis portables intéressantes, Toucan 2.1.0. « sync, backup and secure, all in one place » : tout un programme !

Affaire à suivre…

Laisser un commentaire