Robson 40°20'S, 10°0'W 350 km South East of Tristan da Cunha

13Jan/102

Ruoholahti story – part 1

Me voilà de nouveau en Finlande !

Le voyage a commencé par 1 heure de retard à Roissy CDG à cause des mauvaises conditions météo. J'ai pris beaucoup d'avions dans ma vie mais je n'avais jamais assisté à un dégivrage de l'intérieur (Il faut dire qu'il ne neige pas beaucoup au Moyen Orient...). Arrivé sur l'aire de nettoyage, nous nous sommes fait asperger par une armée de camions avant de pouvoir nous aligner sur la piste et décoller.

p120110_1907.jpg p120110_1944_01.jpg

Le vol fut un peu agité et (heureusement) banal mais ce qui m'a le plus ravi, c'est l'arrivée à Helsinki. 15 minutes avant l'atterrissage j'ai pu observer par le hublot de grandes tâches rose-orange sur les nuages que nous étions en train de survoler. Ces tâches étaient justes magnifiques et marquaient massivement ce sol cotonneux. Bizarrement je n'avais jamais eu l'occasion de voir des lumières diffuser autant à travers des nuages. Je pense que la raison tenait au fait que les nuages étaient pratiquement au sol et qu'il n'y avait aucune démarcation entre le bas des nuages et la brume hivernale du sol...

Ensuite ce fut un atterrissage impeccable et de la neige partout. Beaucoup de neige !

p120110_2232_01.jpg p120110_2243.jpg p120110_2243_01.jpg p120110_2245.jpg

A la sortie de l'aéroport je saute dans un taxi et j'indique le Holiday Inn City West à "Ruoholahti". Le chauffeur aimable comme une porte de prison givrée me gratifie d'un "hé ?". Je répète "Ruoholahti ! Ruuuuohoolati"....... Zap, un contact se fait dans la tête du taxi "Ahhh ! Ruoholahti !". Ben oui, j'avais bien prononcé pourtant... La prochaine fois je lui lance "C'est un sérial killeur".

Le taxi fonce sur les routes complètement gelées (120 Km/h). Je tente de lui demander s'il a des chaines, des clous ou des pneus spéciaux. Au 3eme "héin ?" j'ai abandonné. Je ne ferai plus le mec social avec le taco... La route est tellement pleine de neige qu'on ne voit plus le marquage au sol. Apparemment ça ne gêne pas ici, on prend même les virages à la corde, limite au frein à main... Plusieurs fois je me suis retenu de lui hurler "Attention !" ou "Ca va pas passer !". Il faut dire que sur ces routes avec ma 206 je me serais planté 10 fois... Il doit y avoir de la magie dans les pneus finlandais.

De la neige partout ! Sur le bord de la route (en gros tas), sur les trottoirs, sur les arbres (magnifique), sur les batiments, les balcons, les lampadaires et j'en passe. Même là où il ne peut pas y avoir de neige, il y en a... En pleine ville, nous avons aussi croisé un énoooorme tractopelle Caterpillar qui bricolait de jolis tas de neige grise. Pas franchement habituel...

Depuis mon arrivée à l'hotel, il s'est mis à neiger de minuscules flocons. Quand on aime on ne compte pas...

13Juil/090

F-Secure rachète Steek, spécialiste du stockage

Stockage et sécurité font décidément bon ménage. Plus d'un an après le rachat de Swapdrive par Symantec, c'est au tour de son concurrent finlandais F-Secure, également spécialiste de la sécurité, de racheter la société française Steek (ex-Agematis), spécialiste du stockage en ligne.

[Lire la suite]

10Juil/093

F-SECURE ACQUIRES STEEK SA

On dirait qu'on s'est fait racheter 🙂

Le communiqué de presse officiel de F-Secure

Acquisition to strengthen F-Secure's value added service offering and competitiveness with operators globally.

F-Secure Corporation today announces the acquisition of Steek SA, a leading European software provider for online storage and data management solutions to fixed line and mobile operators. Steek SA is recognized for its services that enable consumers to store, share and manage personal digital content with PCs and mobile phones.

The acquisition further strengthens F-Secure's position as the leading Software as a Service (SaaS) partner for operators globally. Both the acquired solutions and operator partnerships are highly complementary to F-Secure's existing business. The combined operations extend F-Secure's growth opportunities within the rapidly developing fixed and mobile broadband services market.

[Lire la suite]

f-secure-buys-steek.gif

2Juin/090

Save your data !

Et voilà, j'ai acheté mon premier disque dur d'un "téra-octet" !

hitachi-hdt721010sla360.jpg

1 téra, c'est beau, c'est gros et c'est bien pour faire de la sauvegarde de données. Bien sûr j'entends les petits malins marmonner "Mais tu travailles chez Steek, spécialiste voire leader de la sauvegarde des données en ligne, pourquoi ne pas utiliser les solutions maison ?". Mais je les utilise aussi ! C'est seulement que les temps de transfert par internet peuvent être longs pour des volumes conséquents et qu'il est parfois bien utile de disposer de ses données immédiatement.

Notre patrimoine numérique prend de plus en plus de place avec des appareils photo 10 Mega-pixels et des caméscopes numériques HD. Il serait inconcevable de ne pas sauvegarder ce patrimoine en lieu sûr.

Alors 1To de sauvegarde c'est parfait mais si mon disque meurt, je perds 1 téra de données et je me flingue dans la foulée. La solution ? Sauvegarder la sauvegarde 🙂 Et hop mes données sont redondées.

Alors quid de l'intégration des disques de sauvegarde au sein du dispositif informatique ? Doit-on utiliser une station d'accueil pour disques durs et passer d'un disque à l'autre pour dupliquer les données (sympa mais fastidieux et fragilisant à la longue) ? Doit-on installer les disques dans un boitier spécifique permettant de faire du Raid 1 ? Que se passe-t-il si un court jus me grille le boitier et les 2 To à l'intérieur ? Que se passe-t-il si mon chat bouscule le boitier et le fait tomber du bureau ? Il me semble que la meilleure solution est de séparer physiquement les deux disques tout en les installant dans un boitier protecteur mais comment allier sécurité et simplicité voire automatisation de la sauvegarde ?

Je n'ai pas encore trouvé la solution mais en attendant d'acheter un second disque et de modifier mon installation en conséquence (pour l'heure un "simple" disque du externe), j'utilise un excellent soft de synchronisation de données : Allway Sync.

En un mot, cette application permet de synchroniser le contenu de plusieurs dossiers, quel que soit leur emplacement (en local sur le même PC, sur plusieurs PC connectés au réseau local ou à Internet...). La synchro peut être bi-directionnelle ou uni-directionnelle. C'est ce deuxième mode de synchronisation qui nous intéresse plus particulièrement pour effectuer de la sauvegarde de données.

Allway Sync permet une multitude de réglages simples (détection de modification des fichiers, règles de synchronisation, déclenchement de la synchronisation sur évènements spécifiques, gestion des exclusions, gestion du versionning...) et rend finalement aisée la sauvegarde des données en local.
image5.gif

Le logiciel sait habilement détecter les unités de stockage externes.
image2.gif
On peut donc paramétrer les options de l'application de façon à sauvegarder automatiquement les données à la simple connexion du disque externe. On notera également sa capacité à détecter un périphérique spécifique (et non pas simplement la lettre du lecteur) pour être certain de sauvegarder sur le bon support (et non pas sur la prochaine clé USB venue) .
image1.gif
Une fois cette option activée, il ne reste plus qu'à sélectionner les quelques dossiers les plus précieux et à allumer son disque dur externe de temps à autres. Rien de plus.

Mais adopter cette méthode, c'est s'astreindre à connecter le disque dur externe à son PC de temps en temps (encore plus pénible s'il s'agit d'un portable...). Alors le scénario idéal semble être l'installation d'un disque dur de sauvegarde sur le réseau (connecté à la FreeBox, la NeufBox, la TartampionBox, ...) et de règler les options sur une synchro uni-directionnelle avec détection des modifications de fichiers. Ainsi, quelques minutes après avoir ajouté vos photos de vacances sur le PC, les nouveaux fichiers seront dupliqués de façon transparente sur le disque de sauvegarde. Un second disque, également sur le réseau mais pas dans le même boitier, jouerait le rôle de "sauvegarde de la sauvegarde".

A noter aussi, au rayon des applis portables intéressantes, Toucan 2.1.0. "sync, backup and secure, all in one place" : tout un programme !

Affaire à suivre...

4Avr/091

Rob au pays des rennes

Je viens de passer à nouveau deux jours à Helsinki, pour le travail évidemment. En Finlande, c'est déjà le printemps mais ce n'est pas complètement la fin de l'hiver non plus... Dans l'avion, derrière mon hublot, j'ai pu constater que le sol était encore largement couvert de neige et que je n'allais pas avoir très chaud... Heureusement il a fait plutôt beau pendant mon séjour "finlandois". Alors à part le bilan professionnel de ce séjour (que j'espère bon !!) que peut-on retenir de cette nouvelle visite ?

Ha la langue ! Toujours cette langue incroyablement incompréhensible et absolument illisible...
imgp5208.JPG

Donc la neige et le froid. Il ne faisait pas en dessous de 0°C mais certains stigmates laissaient à penser qu'il avait dû faire (vraiment) froid ces derniers temps... La mer gelée sur les rivages, je ne vois pas ça tous les jours...
imgp5183.JPG imgp5186.JPG imgp5188.JPG
imgp5192.JPG imgp5194.JPG imgp5205.JPG

Une chambre d'hôtel plutôt petite (et chère !) mais bien placée et proposant une jolie vue sur le port.
imgp5195.JPG imgp5196.JPG imgp5204.JPG

J'ai enfin pu goûter aux joies du sauna (prononcer "saona") en Finlande. Histoire de ne pas partager la nudité avec d'autres autochtones je me suis faufilé au sauna après les heures d'ouverture officielle. Sympa mais quand même étrange et un peu étouffant. Le cœur qui commence à battre la chamade du style "je sais que la situation est anormale, tu ne va pas me la faire...". Tu m'étonne, le thermomètre indiquait 73°C, je suis resté moins de 15 minutes 🙂

Au rayon gastronomie, j'ai pu de nouveau me délecter d'un bon plat de renne (sorte de ragout à la viande de renne servi avec une purée de pommes de terre, des petites baies rouges acides et des sortes de gros cornichons au vinaigre) et le second soir, j'ai été invité dans un restaurant proposant de la cuisine russe. Il y avait de l'ours au menu, mais à quel prix ! Alors je me suis rabattu sur de la viande d'élan, vraiment goûtue !

Quelques photos "en vrac"
imgp5193.JPG imgp5202.JPG imgp5206.JPG imgp5212.JPG

Quelque photos des bâtiments de F-Secure
imgp5177.JPG imgp5180.JPG imgp5185.JPG

Et quelques photos de ce que j'ai ramené à manger...
Des gâteaux finlandais avec un glaçage "smiley". Ils ont perdu leur sourire pendant le voyage. Maintenant c'est le style "face contre la vitre"...
imgp5235.JPG

Du fromage de Laponie (sorte de mozzarella) et du saumon cru fumé à froid (pas la moindre idée de comment ça se mange...)
imgp5236.JPG

Des sortes de "pies" au riz. Pas la moindre idée du goût que ça peut avoir. On verra bien.
imgp5237.JPG

Enfin la photo d'une couverture de magazine finlandais. Les amateurs apprécieront. Je pense que les éditeurs n'avaient pas pensé que l'acronyme présenté en couv' (WTF) pouvait également dire autre chose que "Welcome To Finland"...
imgp5234.JPG

23Mar/093

Take a shot

Vendredi, la journée de travail s'est prolongée par un petit BBQ (électrique soit, mais BBQ quand même) histoire de fêter l'arrivée du printemps. Apéro, merguez & chipos, musique, jeux vidéo et... quelques shots de Kahlua / Baileys ont également ponctué la soirée. Je mesure la chance qu'on a de pouvoir organiser ce genre de petit happening au boulot . J'espère que cet esprit startup ne s'en ira pas de si tôt...

imgp5034.JPG imgp5064.JPGimgp5075.JPG imgp5077.JPG

Aïe aïe aïe, c'est l'heure des shots.
imgp5080.JPG imgp5084.JPG imgp5107.JPG
imgp5085.JPG imgp5091.JPG

StreetFighter IV - je ne me rappelais pas que ce serait si bon avec le vidéo projecteur.
Bison rules, Zangief hugs 🙂
imgp5152.JPG imgp5156.JPG

11Mar/090

Medicopter

Ce matin en arrivant au boulot, tout le monde m'a dit que j'avais raté un truc incroyable. Un hélico s'était posé juste à côté du boulot, là, juste de l'autre côté de la route, sur le bord du lac. En fait j'avais raté l'atterrissage de l'hélicoptère de la sécurité civile, un EC 145 d'Eurocopter, à 200m de nos fenêtres. Massif, énorme, impressionnant. Ce gros bourdon et son équipage ont fait plusieurs rotations, se posant et décollant de nouveau pour effectuer des exercices de sauvetages sur le lac de Bordeaux Lac. Et on était à pied d'œuvre ; que du bonheur pour les amateurs 😛 Lorsqu'il est revenu, j'en ai profité pour aller le shooter (malheureusement pas avec mon réflexe...)

img_0197.jpg img_0198.jpg img_0201.jpg

img_0189.jpg img_0193.jpg img_0194.jpg

Un petit rayon de soleil dans cette foutue journée.

20Fév/090

Rattus Norvegicus

Aujourd'hui, au boulot, nous avons accueilli deux nouveaux locataires, deux petit SDF qui ne trouvaient pas de nid douillet ni de gentils adoptants. Alors quelques cotisations plus tard pour acheter une cage en bonne et due forme, voici que deux bébé rats (mâles) font leur entrée à Steek / Agematis.

Ils n'ont pas encore de nom bien que "Memory leak", "Mantis", "Teamwork" ou tout simplement "Ninja" aient déjà été cités.

L'un est gris et blanc, l'autre est intégralement noir aka "rat-in-black". Avec nous ils ne vont pas s'ennuyer 🙂

imgp4871.JPG imgp4874.JPG imgp4879.JPG

Le rat est un petit animal extraordinaire.
Pour mieux le découvrir lisez ceci
Le rattus norvegicus