Robson 40°20'S, 10°0'W 350 km South East of Tristan da Cunha

24Déc/083

The joyride

En ces jours de vacances, nous avons décidé de laisser les enfants aux grand-parents et sommes partis à dos de deux roues, en route pour de nouvelles aventures.

Ça faisait un an et demi que l'on conservait à la maison ce joli coffret cadeau offert par les copines de ma chérie, donnant droit à une nuit à deux dans un établissement dit "de charme". N'ayant plus vraiment assez de temps pour planifier un voyage à l'autre bout de la France (le bon se périmait à la fin du mois...) nous avons décidé de rester dans la région et nous avons fini par réserver une chambre d'hôtes située entre Saint-Emilion et Bergerac, en plein Périgord (pourpre).

En moto, nous sommes passés par les petites routes et par tous les villages qui les ponctuent. Quel plaisir de s'échapper à deux et de revenir au temps où nous n'avions pas d'enfants à gérer ! Le soleil est vite tombé à l'horizon et nous sommes arrivés tout juste pour la tombée de la nuit, ça tombe bien je commençais à me (les) geler sévère. L'endroit était charmant ("de charme" :)), perché sur un petit plateau et la maitresse des lieux nous a fait visiter sa demeure. Notre chambre était spacieuse et très bien équipée ; le confort était au rendez-vous. Juste le temps de se réchauffer et de se motiver et c'était l'heure d'aller affronter le froid pour aller au resto. Bon la moto c'est super, mais la nuit, par moins deux, avec du brouillard et des animaux qui traversent la route ça complique un peu. En plus si on se perd (royalement), là ça devient carrément délicieux. Nous avons mis 1h tout rond au lieu des 20 minutes nécessaires... La prochaine fois, je n'écouterai pas les conseils pour les raccourcis... Bref, un bon resto et un retour cryogénique au bercail ; je crois sérieusement n'avoir jamais eu aussi froid de ma vie.

La nuit fut excellente et réparatrice. Au matin, tout était entièrement gelé et calme. Le ciel était parfaitement, la campagne cristallisée. C'était reposant et dépaysant à la fois.

imgp4191.JPG imgp4197.JPG imgp4201.JPG

imgp4203.JPG imgp4211.JPG imgp4213.JPG

imgp4216.JPG imgp4219.JPG imgp4222.JPG

Sur le chemin du retour, nous avons fait un crochet jusqu'au village de Ribérac pour tenter de rendre visite à un ami d'enfance qui y tient un restaurant. Il était certainement en vacances, ça m'aurait vraiment fait plaisir de le revoir. Nous sommes également tombés sur un lac asséché récemment (voir photos ci-dessous). La vision est tout à fait déroutante. Enfin nous sommes passés par toutes les petites départementales pour rentrer sur Bordeaux. La moto est vraiment faite pour ces chemins magnifiques où il faut enchainer virages sur virages, parfois en plaine, parfois en forêt. Bref 350 Km de bonheur 🙂

joyride.gif

Le conseil du jour : prenez le temps de vous échapper, seul avec votre moitié pour un peu de "quality time", ça vous rechargera en un rien de temps !

imgp4225.JPG imgp4230.JPG imgp4246.JPG

Remplis sous: Holidays 3 Commentaires
30Août/080

Enjoy the sausage

Pour finir la série d'articles sur nos vacances en Allemagne, voici la photo d'un emballage qui nous a plutôt surpris... Il s'agit de petites saucisses fumées à croquer, des Schwarzwälder Landjäger. Les saucisses sont savoureuses mais certainement moins que les personnages qui figurent sur l'emballage...

imgp2249.JPG

La joie personnifiée, à se demander s'il s'agit d'une figuration au premier ou au second degré. Tout à coup, un ensemble de slogans plus ou moins heureux nous vient à l'esprit... Tout le monde semble absolument ravi 🙂

enjoy-the-sausage.jpg

Remplis sous: Holidays Aucun commentaire
26Août/081

Like it or hate it (in Germany)

Bien que les vacances soient finies, la tête y est encore un peu.
Les Allemands étant des gens surprenants, il reste encore pas mal de petit détails que je n'ai pas pu relater. C'est pourquoi j'ai décidé de les présenter synthétiquement sous la forme d'un petit "j'aime / j'aime pas" absolument pas exhaustif...

J'aime

  • Les saucisses ! Et je dirais la charcuterie d'une façon générale car elle est inévitable en Allemagne. Il y en a partout et pour tous les moments de la journée. Au petit déjeuner, au déjeuner, au 4h, au diner il y en a à tous les goûts et de toutes les formes...
  • Les bières ! Là encore il y a du choix. De la brune, de la blonde, de la noire, de la rousse... Sous les termes "Pils" ou "Export", se cachent des bières plus ou moins fortes, plus ou moins amères, plus ou moins fruitées. Les Allemands apprécient leurs bières dans des verres aux formes étudiées, tout un art ! En tous cas en magasin, le choix de bières est incroyable. Une mention spéciale à la marque "Rothaus" brassée dans la forêt Noire et vraiment savoureuse.
    imgp1695.JPG
  • Les consignes sur les verres. Plutôt que de se faire voler leurs verres, la plupart des bar en Allemagne les consignent. Ainsi on peut payer sa bière 4 Euros, 2 Euros pour le précieux liquide, 2 Euros pour le verre. Ramène ton verre au bar, on te rendra tes 2 Euros. Tu aimes la chope ? Oublie tes 2 Euros et elle est à toi. Chapeau !
  • Les glaces à 80 cts. la boule. Des glaces, en Allemagne, on en a mangé en moyenne une par jour ! Beaucoup de parfums et pour pas cher, il ne faut pas se priver. Moi j'ai préféré la glace au yaourt !
  • Le développement de l'énergie solaire. On voit partout des toits de maisons individuelles équipés de panneaux solaires. C'est une chance de pouvoir promouvoir cette énergie ! La France devrait suivre l'exemple...
  • Les caddies porte-bébé. Chez Edeka, nous avons pu constater que vraiment tout était pensé pour les enfants... Un caddie avec ceinture de sécurité pour les plus petite, j'avais jamais vu !
    imgp1271.JPG
  • Forcément le modélisme. Peu importe la taille de la ville, il y a toujours au moins un "modellbau shop" pour proposer un train, une maquette ou un modèle réduit d'avion. Sympa ce pays 🙂
  • Le kouglof (guglhopf) vendu dans la boulangerie d'en bas de chez Audrey et Swen !

J'aime pas

  • Je dis ça juste parce que je suis français et que je me sens obligé de râler mais traverser la rue pile sur le passage clouté, passer au bonhomme vert et s'arrêter net au bonhomme rouge (même s'il n'y a aucune voiture dans un rayon d'1 Km) ça fait un peu "rigide". Ahhh le foutoir latin 🙂
  • Les panneaux d'indication qui n'indiquent pas. On a presque failli rater notre rendez-vous pour le vol en Cessna à cause de ces foutus panneaux...
  • Les Allemands qui ne parlent pas français. Rahhhh je plaisante mais encore en tant que bon Français....

J'ai trouvé dingo

  • Les mot à rallonge. En allemand, on peut concaténer plusieurs mots pour n'en former qu'un seul. Je ne sais pas quelle règle obscure permet cette opération mais ça donne des mots très longs et très imprononçables !
    imgp0768.JPG
  • Les distributeurs à cigarettes. Pour un pays tant axé sur l'ordre et le naturel, je trouve que ces distributeurs "Fume quand tu veux et où tu veux" détonnent sacrément et va pas mal à l'encontre des récentes tendances européennes.
    imgp1232.JPG
  • Les grosses bagnoles. En Allemagne avoir une belle voiture c'est essentiel et les marques les plus courues sont (bizarrement) BMW, Mercedes, Audi ou Porche. A croire qu'il y a un véritable embargo des voitures françaises 🙂
    imgp1253.JPG imgp1259.JPG

Le bilan est positif non ?

Remplis sous: Holidays 1 commentaire
7Août/084

Roßson ist ein bretzel

Tout d'abord je dois vous presenter mes excuses pour la redaction de cet article sans le moindre accent... Je peux vous faire des ö, des ä ou plus exotique ß mais oublions nos bons vieux accents graves et accents aigus...

Nous sommes en Allemagne pour une petite semaine, a Offenburg exactement, juste apres la frontiere, a l'Est de Strasbourg. On est ici pour s'en mettre plein les yeux et plein la panse et je dois dire que pour le moment, du cote du ventre on a ete bien servis ! Wurst, bratwurst, keseknake, frikadelle et autre kouglof (guglhopf en allemand dans le texte). Audrey et Swen chez qui nous habitons seront nos (excellents) guides touristiques pendant la duree du sejour.

Samedi, nous avons commence par faire un tour au marche local par jour de fete. Danses traditionnelles, rondes et representations musicales etaient au rendez-vous a tous les coins de rue.
imgp0683.JPGimgp0738.JPG imgp0748.JPG

L'apres midi fut consacree au loisir des enfants que nous avons amene faire des petits tours de poney (pendant que les parents attendaient au bar... Les Allemands ont tout compris !)
imgp0712.JPG imgp0799.JPG

Le soir, rendez-vous dans une petite hostellerie perchee sur un versant de la Foret Noire (Swartzwald). La carte des boissons : des vins a la cerise, a la framboise, a la mure, des bieres Allemandes (Rothaus) et evidemment le sempiternel apfelschorle. Au menu : beaucoup de charcuteries en tous genres (wurst) et les fameux Spätzel, sorte de pates allemandes.
imgp0808.JPG imgp0813.JPG imgp0825.JPG
imgp0826.JPG imgp0827.JPG

Dimanche nous sommes partis en direction de la Suisse pour voir la plus grande cascade d'Europe (27 metres de denivele) : les chutes du Rhin (d'ou l'expression "Elle a une magnifique chute de Rhin"). Le point de vue est reellement splendide sous le soleil, et les masses d'eau qui filent et s'entrechoquent a quelques centimetres de nous sont vraiment impressionnantes.
imgp0847.JPG imgp0852.JPG imgp0853.JPG
imgp0879.JPG imgp0902.JPG imgp0909.JPG
imgp0911.JPG

Le soir nous dormons dans une chambre d'hotes au bord du lac de Constance. Alerte aux moustiques et grosse chaleur vont nous faire passer une tres mauvaise nuit.

Lundi, nous visitons la ville de Constance et prenons le bateau pour un joli tour sur l'imense lac. Nathael s'est fait piquer a la cheville par des moustiques et son allergie a ces sales betes lui fait enfler la cheville de facon impressionnante. La cheville restera bien enflee pendant 2 jours...
imgp0957.JPG imgp0963.JPG imgp0969.JPG imgp0976.JPG

Mardi, nous partons en direction de Freiburg et de son centre historique. Toutes les rues sont pavees (pas top pour la poussette, attention aux bebes secoues !) et des petits ruisseaux courent dans toute la ville. C'est vraiment tres mignon et typique, le seul souci c'est de marcher le long de ces ruisseaux avec une forte envie d'aller au petit coin... Ca fait marcher plus vite...
imgp1034.JPG imgp0998.JPG

En fin d'apres midi, rendez-vous a l'aerodrome de Lahr pour un vol avec Captain Swen ! Le temp est magnifique. Tres didactique, notre pilote nous explique au sol toute l'instrumentation et toutes les verifications a faire avant le vol. Bien alignes sur la piste de 3 Km, plein gaz, on decolle pour un vol de 40 minutes. Carte en main et GPS sous les yeux, on vole au dessus de la Foret Noire et de Offenburg aux alentours des 5000 pieds. La vue est imprenable, le vol est agreable, le pilote est concentre sur les manoeuvres a effectuer, tout est impeccable.
imgp1040.JPG imgp1045.JPG imgp1062.JPG
imgp1068.JPG imgp1076.JPG imgp1091.JPG

Maintenant c'est Captain Rob qui prend le manche pour diriger le Cessna ! Ahh si j'etais riche...
imgp1102.JPG

imgp1128.JPG imgp1141.JPG

Atterrissage sans encombre sur cette belle piste, les images sont dans la boite mais aussi dans la tete. Il est temps d'aller se restaurer avec quelques flammkuches (aka tartes flambees) au restaurant francais "Le Coucou des Bois". Une carte simple mais excellente et une patronne parfaitement hospitaliere qui pourrait etre notre maman. Bref en un mot des flammkuches excellentes dans une ambiance familiale des plus agreables - a recommender !

Mercredi, c'est le dernier jour. Nous partons en direction de Strasbourg pour visiter la brasserie Kronenbourg. L'usine de Strasbourg n'est plus reellement utilise a des fins de production depuis 2000 (la production se fait desormais a Obernai) mais le site a ete preserve pour la decouverte de la brasserie. La visite est instructive et permet de comprendre le business florissant de la biere en France.
imgp1151.JPG

Enfin direction Colmar pour une redecouverte de ces deux lieux fleuris et absoluments charmants.
imgp1183.JPG imgp1208.JPG imgp1222.JPG

Au final notre sejour fut plus que rempli avec des activites et des objectifs de visite vraiment interessants. A l'heure du bilan, il y aurait bien des choses a dire sur l'originalite de certaines pratiques allemandes mais je suppose que ca fera l'objet d'un prochain article !

Merci a nos hotes pour leur hospitalite !

Tchuss !

Remplis sous: Holidays, Photos 4 Commentaires
30Juil/083

Robpix

Depuis que j'ai mon appareil, je mitraille sec... Ma carte 1 Go se remplit en 4 jours ; il faut dire qu'à 4 Mo la photo, ça va vite... Depuis que je suis en vacances, c'est à dire depuis 3 jours, j'ai l'occasion de voir du monde, de voir mes gosses, de passer le niveau 4 du bricolage et enfin de fignoler ma flotte d'avions en mousse !

Alors voilà un petit post en quelques photos.

La petite photo "artistique" : une foreuse sur un chantier à côté du boulot. Je ne sais pas laquelle des deux est la mieux.
imgp0291.JPG imgp0303.JPG

Côté "bouilles" en voilà quelques unes, des enfants forcément...
imgp0375.JPG imgp0507.JPG imgp0513.JPG imgp0536.JPG

Le fiston :
1) Vexé
imgp0500.JPG
2) Presque consolé
imgp0501.JPG
3) On peut faire les idiots à nouveau
imgp0503.JPG

Arts de la table
imgp0386.JPG imgp0360.JPG

Session pistoche
imgp0454.JPG imgp0463.JPG
et forcément tout le monde a eu droit au coup de soleil (et moi la grande classe avec le bout de calebut à moitié sorti...)
imgp0466.JPG

Caitlin a pris cher, on ne nous y reprendra plus !
imgp0475.JPG imgp0477.JPG imgp0480.JPG

En ce qui concerne les travaux, c'est juste pour la forme et pour "prouver" que les choses avancent. Un jour quand je serai grand, je ferai un post spécial sur les travaux du garage ! Et heureusement qu'il y a "Daddy's little helper"...
imgp0493.JPG imgp0495.JPG

Section "Divers"
Vous ne remarquez rien sur la photo suivante ?
imgp0389.JPG
Gagné ! Le camion derrière la haie a disparu (temporairement) : the fucker took some holidays. Tout autre changement remarqué sur cette photo serait certainement fortuit.

Ma sélection de bouffe ramenée la semaine dernière d'Angleterre. Que du junk food mais tout est consommé avec parcimonie, comme si c'était de l'épicerie fine 🙂
imgp0362.JPG

Heu, et lui vous le connaissez, c'est mon chat Diego
imgp0587.JPG

Enfin côté modélisme, j'ai pris le temps de terminer mon Minimag ! Il est beau, il est propre et..... il vole super bien. J'ai fait mon premier vol cet après midi par des chaleurs infernales et sans un gramme de vent. Le vol est super sain et l'avion peut être dirigé par les ailerons, par la dérive ou les deux en même temps ! Le décollage se fait à la main et l'atterrissage "comme sur des roulettes" ; ces petites roues sont vraiment efficaces ! La semaine prochaine je pars en Allemagne, en fait je pars acheter des flotteurs 🙂 Bientôt quelques vidéos...
imgp0588.JPG imgp0589.JPG imgp0590.JPG

19Juin/080

The Incredible Machine

Nous passons 3 jours à Nantes et nous avons profité du beau temps pour aller découvrir l'une des attractions majeures de la ville, les Machines de l'Ile. Situé sur l'ancien site des chantiers navals de Nantes, ce lieu mystérieux se découvre à pied. Dès le premier coup d'œil, on remarque l'architecture particulière des hangars qui on été retravaillés de façon très artistique à grands renforts d'acier et de bois. Mais le véritable trésor est à l'intérieur : un éléphant mécanique haut de de 12 mètres, large de 8 mètres et pesant 45 tonnes, fait d'acier, de bois et de pistons, marchant, barrissant et crachant de l'eau... Juste incroyable.
ssa41634.JPG ssa41638.JPG ssa41641.JPG ssa41644.JPG
Devant ce monstre on se sent minuscule, vulnérable, prêt à se faire écrabouiller. On redevient tout gamin, complètement émerveillé par la machine en action. Tout est articulé des jambes du pachyderme aux paupières et le tout est une sorte de miracle de technologie, une machine unique en son genre.

Pendant le parcours de l'éléphant (45 minutes) il suffit de patienter près du manège. Un manège incroyable, peuplé de bêtes étranges, à la croisée des créations vues dans Myst, Lighthouse, des inventions de Léonard de Vinci ou du monde de Jules Vernes. Un savant mélange de fer forgé, de cuir, de bois, de pistons, de chaines, de moteurs... Un monde fantastique pour les enfants et peut-être encore plus pour les parents qui apprécient mieux toutes les astuces de conception. Dès que le manège commence à tourner, les coccinelles roulent et tirent leur caravane, l'autruche cavale, le caméléon dodeline, les poissons volants à hélice se déplacent, le scarabée se cabre férocement et tout le monde adore ça. Bref un délice pour les yeux à recommander à tous les visiteurs de la ville.
ssa41603.JPG ssa41611.JPG ssa41615.JPG
ssa41616.JPG ssa41618.JPG ssa41628.JPG

Vu le succès de ces premières créations, toute une équipe s'affaire à la confection d'un nouveau manège portant sur le thème des insectes. Des pièces de toutes beauté et d'une réalisation exemplaire qui voyageront à Paris, puis au Japon, puis en Amérique, puis...
ssa41630.JPG ssa41631.JPG ssa41632.JPG


Plus d'infos
Les détails de ce projet fou
Les Machines de l'Ile en photo

16Juin/080

Vis de procédure

Lui c'est Jean Michel un ami de 15 ans.
ssa41554.JPG
Il est Franco-Brésilien et il bosse bien. Pour pas trop cher en plus. Ce weekend il a fait l'erreur de venir nous rendre visite. Il pensait passer du bon temps mais non, c'était sans compter ma fièvre bricoleuse.

Objectif terrasse
Je dois dire qu'à l'heure qu'il est, cette ***** terrasse n'est pas encore terminée et qu'elle compte en tout et pour tout 3 lames définitivement fixées... Mais commençons par le commencement.
Pour la stabilité de la structure il a fallu confectionner des plots en ciment...

Acte 1 : creuser plein de vilains petits trous dans mon gazon tout beau.
ssa41556.JPG
20 trous très exactement pour soutenir les 5 lambourdes posées sur l'herbe.
ssa41557.JPG

Acte 2 : faire le ciment et le bourrer dans les trous
"Tu vois fiston, le bon ciment c'est comme ça qu'on le fait..." 🙂
ssa41558.JPG

Acte 3 : remettre les lambourdes à niveau et poser des lames pour répartir la pression.
ssa41561.JPG ssa41564.JPG

Un exploité heureux
ssa41563.JPG

Je crois que nos travaux se sont plus ou moins arrêtés là. Du coup on a mangé et bu le reste du weekend 😉
ssa41568.JPG ssa41569.JPG ssa41570.JPG
ssa41572.JPG ssa41573.JPG ssa41576.JPG
ssa41578.JPG ssa41581.JPG ssa41585.JPG

Cet après-midi Jean Michel est reparti sur Bourges mais j'ai pu mettre la main sur Denis pour l'exploiter lui aussi 😛 Je vais vraiment finir par passer pour un tyran.

Tour de vis
Denis m'a donné un bon coup de main pour installer le géotextile
ssa41590.JPG
et pour positionner les 3 premières lames de terrasse.
ssa41591.JPG ssa41592.JPG

A raison de 18 vis sur chaque lame, il va me falloir placer 360 vis pour fixer ces planches...
Elle je ne l'aime plus.
vis_de_forme.jpg
Allez plus que 306 vis à tenir... Que la visseuse électrique soit louée !

Merci à mes compagnons de bricolage pour ce bon coup de pouce et merci à JM d'être passé (215 Km/h :)) !

13Juin/082

Million Dollar Robby

Les vacances c'est bien mais ça coute rudement cher, surtout lorsqu'on a une maison et un peu d'entretien à faire.
Il y a deux sortes de vacances, les vacances à la mer, à la montagne ou à la campagne et les vacances à la maison, les vacances actives (hyperactives ?).

Mardi
- Belle maman garde le rejeton, j'ai le champ libre pour la journée.
La TV est cassée, je l'emmène chez le réparateur
La voiture n'a pas été révisée depuis près d'un an, je prends rendez-vous au garage
Je file à la banque
J'achète un disque dur (fucking HDDs)
Je me renseigne pour de nouvelles paires de lunettes (bientôt plus de classe)
Je file à casto
Je retourne au garage pour la vidange
Je change de garage pour changer les pneus
Ouf, il est 18h, le temps de rentrer (semi mort)

Bilan de la journée : 255 €

Mercredi
Journée d'anniversaire, on va essayer de limiter les allers retours
Je récupère la TV réparée
Hop quelques fleurs
J'amène la voiture au contrôle technique
Je passe commande pour 3m cube de gravier calcaire
Je file à la déchetterie
Je loue une camionnette Casto
J'achète des lames de terrasse en pin (4m) et quelques autres fournitures
ssa41509.JPG

Je réceptionne mes 3m cube de calcaire *
ssa41506.JPG ssa41511.JPG
De nouveau c'est déjà le soir et je suis encore semi mort mais, anniversaire oblige, c'est aussi le moment de se faire un bon restau.

Bilan de la journée : 643 €

Jeudi
Journée de bricolage divers et variés, il n'y a que l'embarras du choix.
Micro emplettes à Casto (décidemment j'ai besoin d'acheter des actions Casto)
Mon généreux compagnon d'infortune, Arnaud, arrive vers midi. Il ne va pas être déçu. Pendant 3 heures ça va être www.forçat.com à remplir des brouettes de cailloux, à les transporter le long de l'allée et à les vider une par une.
ssa41513.JPG ssa41527.JPG ssa41529.JPG

ssa41530.JPG ssa41531.JPG ssa41535.JPG

Coup de soleil et courbatures à la clé... Merci pour le coup de main. Il ne me reste plus que la seconde moitié à couvrir 🙂
Tentative d'installation de la terrasse et hop la journée se finit.
ssa41540.JPG

Bilan de la journée : 58 €

Vendredi
Bah aujourd'hui, je n'ai pas été aussi productif que j'aurais voulu. J'ai pas mal étudié la théorie du montage de la terrasse et pas mal préparé le travail des prochains jours.
La Kermesse du fiston a fini de me démotiver 🙂

Bilan de la journée : 0 €, yes je tiens le bon bout !

*
Pour ceux qui connaissent nos tribulations de voisinage, autrement dit pour ceux qui savent à quel point nous nourrissons une rancœur vis à vis du camion qui nous gâche la vue de l'autre côté de la haie, quelle ne fut pas notre surprise lorsque nous avons vu le voisin au camion s'engager dans notre allée pour nous livrer nos 3m cube de calcaire... Mon dieu, obligé de faire hypocritement ami-ami avec le benêt... Un drôle de coup du hasard et une surprise pour le moins déroutante...