Robson 40°20'S, 10°0'W 350 km South East of Tristan da Cunha

2Jan/101

Noël 2009 et Nouvel an 2010

Avant tout je voudrais souhaiter à mes quelques lecteurs une belle et heureuse année 2010 !

On se rend compte à chaque fois qu'on tombe malade à quel point on est fragile face à un petit bobo, à un mauvais aliment ou à un minuscule virus... C'est dans les moments de faiblesse que l'on comprend la chance des bien portants mais on oublie rapidement cette chance lorsque l'on retrouve la santé. Alors essayons d'être reconnaissant pour notre bonne santé, car sans elle aucun projet n'est possible.

Ceci étant dit, ces périodes de fête nous ont permis de faire un bon break en famille.

Noël à Toulouse

A table
imgp9541.JPG imgp9545.JPG imgp9550.JPG

Une pluie de cadeaux
imgp9558.JPG imgp9574.JPG imgp9569.JPG

c'te tête !
imgp9599.JPG imgp9602.JPG imgp9610.JPG

Des gamins et des cadeaux
imgp9588.JPG imgp9643.JPG imgp9648.JPG
imgp9659.JPG imgp9709.JPG imgp9711.JPG

St Sylvestre à Bordeaux
imgp9730.JPG imgp9738.JPG imgp9761.JPG
imgp9748.JPG imgp9751.JPG

Nous avons passé une soirée entre amis des plus agréables autour d'un excellent repas et de quelques bonnes bouteilles. Nous avons fini à 5h30 et nous sommes levés à midi (merci les kids !) pour remettre ça autour d'un gros brunch façon anglaise avec crispy bacon & eggs (tm).
Un merci spécial à Jean-Michel et Claire qui se sont déplacés de Paris pour cette soirée. On a également pensé à tous ceux qui ne pouvaient pas être là avec nous !

Et encore meilleurs vœux pour cette nouvelle année !

3Nov/092

Exit la cheminée

Ce weekend je me suis "débarrassé" de la jolie cheminée qui trônait dans le salon et qui, au passage, prenait pas mal de place... Armé d'une masse, de quelques marteaux, d'une scie et surtout d'Arnaud mon fidèle compagnon de destruction, la cheminée n'a pas tenu bien longtemps.

Avant
imgp8838.JPG

Pendant
imgp8842.JPG imgp8843.JPG imgp8847.JPG

imgp8853.JPG imgp8862.JPG

Après
imgp8863.JPG

Il était temps de tout changer vu la couleur des murs et du plafond. Il ne nous reste plus qu'à refaire tout le mur à neuf et à faire poser d'ici la fin de semaine un joli poêle à bois pour avoir bien chaud !

Ps : si quelqu'un cherche une cheminée en kit pour une bouchée de pain prévenez moi 😉

17Août/090

Very cool trip

Il faut s'y faire, les vacances sont finies !

3 semaines ça fait du bien, ça donne juste le temps de vraiment prendre goût au concept des vacances. Heureusement que je retourne au boulot avec plaisir même si je serais bien resté à la maison encore une semaine...

Cet été nous avons donc rendu visite à Mickey, puis nous nous sommes rendus à Toulouse pour déposer les enfants chez les grands-parents. Quelques jours de répit, à deux, mais où partir ? Vers le Sud, en Espagne ? Nous avons été tentés et la chaleur nous a arrêté. Nous avons décidé à la dernière seconde de nous enfuir vers les montagnes du Massif Central. Notre objectif : faire du tourisme non planifié. Surtout ne plus rien planifier pendant une semaine !

trip.jpg

Toulouse, direction Albi. D'abord le village de Cordes-sur-ciel et ses rue totalement escarpées puis une première nuit en chambre d'hôtes à Espalion. Le système des chambres d'hôtes est vraiment plus convivial que l'hôtel, on est reçu par l'habitant et on peut petit-déjeuner voire dîner avec lui au lieu d'être un simple numéro à la réception.

imgp7079.JPG imgp7087.JPG

Le lendemain nous avons visité les villages de Laguiole et de Chaudes-Aigues dans les monts de l'Aubrac puis nous avons découvert Saint-Flour avec sa ville haute perchée sur un rocher. Le soir nous avons mangé la meilleure truffade du séjour à l'Auberge de l'Allagnonette et nous avons dormi chez des paysans.

imgp7100.JPG imgp7109.JPG imgp7144.JPG imgp7159.JPG

Nous avons passé la journée de vendredi vers Clermont-Ferrand puis nous sommes remontés plus au Nord samedi pour découvrir Vichy, ses thermes et ses magnifiques constructions. Le soir nous avons assisté au mariage de Christophe C. (soyez heureux !) et sommes repartis (avec un bon coup dans le nez...) dans la Creuse voisine rendre visite à de la famille.

imgp7171.JPG imgp7198.JPG imgp7207.JPG imgp7216.JPG
imgp7291.JPG imgp7302.JPG

Dimanche pourri, nous sommes repartis lundi vers le Sud, en direction des Monts Dore et de la Chaîne des Puys. Quel merveilleux pays où l'on mange bien, où l'air est pur, où les touristes ne sont pas légion, où il fait frais et où la nature semble encore préservée... Les paysages sont des plus agréables et nous ont vraiment transporté tout au long de notre séjour.

imgp7330.JPG imgp7339.JPG imgp7384.JPG
imgp7436.JPG imgp7503.JPG imgp7564.JPG

L'été prochain, c'est décidé, nous louerons un joli point de chute pour toute la famille à la montagne !

Bref, un bon gros road trip à deux comme on les aime. Maintenant qu'on est de retour au bercail, on ne pense qu'à organiser le suivant !

30Juil/090

Walt a beautiful world

Ce matin je me suis réveillé dans le monde réel. Même si ma femme fait une excellente reine en mon royaume, que mon fils ressemble au petit prince et que ma fille est une vraie princesse, on dirait qu’on est bel est bien dans le monde réel. Dur dur de se faire à cette idée après avoir navigué une journée entière au pays des contes de fées où tout est beau, où tout est magique. Disneyland est un sacré dépaysement pour les petits et pour les grands.

Nous avons commencé notre visite par le Parc Walt Disney Studios. L’entrée par le grand hangar du Studio 1 est magistrale. Les plafonds immenses, la musique, les décors impeccables donnent le ton. Une fois cette porte passée, on se retrouve face à une multitude d’attractions et on n’a que l’embarras du choix. Juste parce qu’il s’agit de l’une des attractions phares du parc, nous avons commencé par la Tour de la Terreur (sans Nat). Sanglés dans un ascenseur nous avons été propulsés à toute allure en haut d'un immeuble pour être relâchés quasiment en chute libre et ce plusieurs fois. Un vrai panier à salade et un manège plutôt sensationnel ! Ensuite nous avons consacré beaucoup de temps aux manèges pour enfants, après tout les enfants sont rois (chez Disney 🙂 ).

p1010084.JPG p1010104.JPG

A la mi-journée nous sommes passés au Parc Disneyland, bien plus grand et plus féerique que le premier. Des bâtiments couleur guimauve et léchés jusqu’aux moindres détails, des rues pavées bordées de petits magasins, des fontaines, des arbres taillés, des plans d’eau et surtout le château de la Belle au Bois Dormant absolument superbe en position centrale. Le Parc Disneyland est organisé en différents univers.
Frontierland : pays des cowboys et du far-west avec le train de la mine et son immense bateau à aube
Adventureland : pays des pirates et des aventuriers de la jungle
Fantasyland : pays magique des contes de fées (Blanche Neige, Alice au pays des Merveilles, Peter Pan et leurs petits copains)
Discoveryland : pays de la découverte technologique, des étoiles et du futur.

Durant cette journée, j’ai été particulièrement frappé par le foisonnement de détails de chaque scène. Chez Disney, rien n’est laissé au hasard, tout est prévu, tout est millimétré. Les décors sont véritablement poussés au maximum et vous transportent que vous le vouliez ou non. La logistique aussi est impressionnante. Tout ce monde et toutes ces attractions nécessitent une organisation sans faille pour que chacun soit satisfait à la fin de la journée et étonnamment, ça fonctionne ! La nourriture (trop sucrée, trop grasse, trop salée) est partout ainsi que les magasins de souvenir. Question marketing, Mickey ne dort pas…

p1010122.JPG p1010158.JPG p1010221.JPG p1010298.JPG

Au rayon des regrets ou des critiques il y a évidemment le temps d’attente infini aux attractions. Dans ce genre de parc on passe sans doute la moitié de la journée à attendre son tour et à poireauter au milieu de centaines d’autres. Rares sont les endroits où le temps d’attente passe sous la barre des 30 minutes mais au final l’attraction vaut souvent la patience dont il a fallu faire preuve. La prochaine fois, on y retournera au mois de février pour éviter les foules 😉

Même si la journée a été ternie par divers « incidents » (Le manège Rock n’ Roller Coaster est tombé en panne, je me suis fait brûler le crâne par une goutte d’eau passée au préalable au travers d’une boule de feu (!), plus tard je me suis fait piquer par une guêpe, Nat a cessé de marcher dans l’après midi à cause de ses piqûres de moustique aux chevilles, il avait aussi de la fièvre et a fini par vomir sur les fleurs de Mickey...) la journée fut excellente voire exceptionnelle ! Je recommande cette sortie à tout le monde, petits et grands, avec ou sans enfants et quelle que soit votre aversion pour les parcs à thème. Notons quand même qu’il est préférable de réserver deux jours de visite pour tout voir tant le parc est grand.


Nous sommes montés dans les attractions suivantes :

- La Tour de la Terreur
- Cars Quatre Roues Rallye
- Les Tapis Volants
- Armageddon : les effets spéciaux
- Rock n' Roller Coaster
- Big Thunder Mountain
- Dineyland Railroad
- Alice's Curious Labyrinth
- Mad Hatter's Tea cups
- Le carroussel de Lancelot
- Space Mountain Mission 2
- Les Mystères du Nautilus
- Autopia
- L'orbitron
- Star Tours
- Buzz Lightyear Laserblast
- Indianna Jones et le temple du Péril
- Parade et feux d'artifesse

Remplis sous: Holidays Aucun commentaire
29Juil/090

Paris (perdu)

Hier nous sommes arrivés à Paris. Ça faisait longtemps que je n'y étais pas allé pour autre chose que du travail et je dois dire que l'endroit ne m'avait pas particulièrement manqué. Je respecte ceux qui ne jurent que par la capitale, ceux qui rêvent d'y monter, ceux qui la découvrent avec extase et ceux qui s'y complaisent sans s'en lasser mais je crois qu'elle et moi ne sommes pas faits pour nous entendre.

Dès notre arrivée, nous sommes montés au sommet de la Tour Montparnasse pour prendre un peu de hauteur. J'avais oublié à quel point Paris était joliment assemblée avec ses toits gris clairs et ses quartiers serrés. La plus belle ville du monde sans doute. Je ne me rappelais pas non plus à quel point ses monuments et autres lieux de visites étaient nombreux. D'un coup d'œil je pouvais admirer Notre Dame, la Concorde, l'Arc de Triomphe, les Invalides, le Panthéon, cette étrange mais magnifique Tour Eiffel et j'en passe... Quelle concentration culturelle, quelle grâce, quel lieu d'histoire !

Mais je ne saurais consommer Paris qu'en fast food. Prendre plus de temps pour la re-découvrir (j'y ai quand même vécu quelques années) d'accord, y travailler absolument pas ! Les couloirs de métro tiédasses et franchement sales, la trop grande individualité de chacun peu importe où l'on se trouve, la faune touristique dont je fais partie aujourd'hui, les trains de banlieue qui ramènent leurs passagers à la réalité des tristes villes de périphérie qui n'ont d'autre attrait que de finir par "sous bois", "plaisance" ou "la jolie", les tarifs des transport, des logement ou des loisirs, le béton, le béton et le béton, autant d'arguments (et je n'en suis pas à court) pour dire que je me sens bien en province.

Paris est véritablement magnifique mais reste une jungle dans laquelle je ne me sens pas bien. Je suis persuadé que pour l'apprécier pleinement, il faut y gagner un paquet d'argent et en dépenser une bonne partie pour profiter de toutes ses richesses. Sorti de là, j'ai du mal à saisir le plaisir d'y vivre sans véritablement la vivre, si vous voyez la nuance.

Reste que je vais profiter de ses multiples attraits pendant 48 heures et me rentrer fissa une fois ma mission touristique accomplie 🙂 Paris, je t'aime quand même.


Merci à Agon pour le prêt de ses identifiants de connexion nomade 🙂

Remplis sous: Holidays Aucun commentaire
24Mai/092

Robson à la ferme

Nous avons profité de ce long weekend pour nous échapper dans les Landes et changer un peu d'air !

Avec notre franco-brésilien préféré, nous avons pris la route en famille pour arriver jeudi midi chez Géraldine. Nous avons retrouvé une maison bien retapée et beaucoup de changements dans le jardin. Le domaine se transforme peu à peu en ferme, voire en zoo (enfants compris :)). On retrouve en vrac une chèvrerie (4 chèvres + 1 bouc), un clapier (des dizaines de lapins), un poulailler (1 coq, quelques poules et 4 canards), une volière, 2 prés, 1 grand potager, une mare... ça prend joliment forme ! Comme toujours le cadre était reposant alors nous avons compensé en nous fatiguant à table 🙂

Le potager et le jardin
imgp5639.JPG imgp5700.JPG 

Les enfants et nous
imgp5615.JPG imgp5642.JPG imgp5645.JPG

imgp5721.JPG imgp5723.JPG imgp5730.JPG

imgp5731.JPG imgp5744.JPG imgp5713.JPG

imgp5746.JPG imgp5748.JPG imgp5756.JPG

Les chèvres et Elvis le bouc
imgp5634.JPG imgp5660.JPG imgp5740.JPG

Les (gros) porcs
imgp5686.JPG 

La basse-cour
imgp5705.JPG imgp5707.JPG

La pauvre forêt landaise
imgp5688.JPG

Les chatons
imgp5697.JPG imgp5750.JPG imgp5755.JPG

Comme vous pouvez le remarquer, nous avons "sauvé" 3 chatons d'une mort certaine (un éleveur de brebis allait purement et simplement les squeezer). L'adoption de l'un de ces trois petits fera l'objet d'un post à part entière !

Merci à Géraldine pour l'accueil et à tous les autres pour ces bons moments !

Remplis sous: Holidays, Photos 2 Commentaires
4Mai/093

Royan Connexion

Ce weekend, nous avons profité du premier mai férié pour nous échapper en moto. "Débarrassés" des enfants dès vendredi, nous avons rejoint Alex et Denis pour une virée à 2 roues (enfin 4 techniquement) direction Royan.

Point de départ : St-Eulalie
Objectif : longer la Garonne en passant par les petites départementales
Météo : soleil et nuages de beau temps

L'itinéraire
mini-road-trip.jpg

Et plus en détails
detailed-road-trip.jpg

Nous sommes passés par des endroits magnifiques peuplés d'échassiers, entre fleuve et terre, par des petites routes ensoleillées invitant à la balade tranquille. Blaye, St Ciers, Mortagne, Merchers et enfin Royan. Royan et ses incroyables plages de centre ville, Royan et son look de jolie cité balnéaire BCBG. Nous sommes restés chez Denis dans le quartier de Pontaillac. Joli studio avec vue sur la mer, quel pied pour l'apéro !

imgp2418.JPG imgp2427.JPG

Samedi nous avons fait une belle virée vers le Nord, direction La Palmyre puis l'île d'Oléron. La portion de route entre le phare de La Coubre et Ronce les Bains est certainement une des plus belles que j'ai eu l'occasion de prendre en 2 roues. Un temps parfait, un goudron impeccable, pas une voiture, des odeurs de pins et des genêts à parte de vue enflammant les sous bois. Wow.

imgp2432.JPG imgp2441.JPG imgp2442.JPG

Ensuite direction l'île d'Oléron que je n'avais jamais visité. Parcs à huîtres, marais, petites routes de bord de mer, en deux roues c'est un régal. Nous avons poussé jusqu'à la pointe de l'île (Pointe du Chassiron) et nous sommes rentrés à Royan par Marenne et par Mornac, petit village médiéval classé parmi les cent plus beaux villages de France (accessoirement nous avons découvert la capitale de la pendouille, allez comprendre...).

imgp2446.JPG imgp2453.JPG imgp2459.JPG
imgp2471.JPG imgp2472.JPG

Avant de rentrer au bercail, nous sommes allés siroter un cocktail sur la terrasse de la Maison Blanche. La classe !

imgp2474.JPG imgp2476.JPG

Le retour s'est fait dimanche midi avec une traversée de l'estuaire par le bac (heureusement qu'il n'y avait pas plus de vagues, car avec Denis on n'était pas rassurés pour les bécanes :)) et une descente sur Bordeaux par le Médoc. Que de vignes, que de châteaux, que de soleil !

imgp2481.JPG imgp2482.JPG imgp2484.JPG
imgp2487.JPG imgp2492.JPG

Somme toute, un excellent programme pour un weekend d'évasion totale ! On en redemande 🙂

Merci Denis & Alex 😛


En bonus (et que de la "private")
- On saura que dans la région, toutes les choses de qualité viennent de La Tremblade, qu'on se le dise.
- Chez Judici, ils font d'excellents glaces mais rien ne vaut une bonne crêpe goût (odeur ?) chien...

Remplis sous: Holidays, Motos 3 Commentaires
24Fév/093

Let it snow(board)

Plus c'est long, plus c'est bon 🙂 C'est pourquoi j'ai attendu une semaine pour écrire cet article sur notre petite virée entre potes à la neige. La journée, l'enneigement, la météo, la température, tout était optimal ! C'était déjà la semaine dernière et "Aaaaaaaaaaah" j'ai tellement envie d'y retourner...

Sur les pistes

Au casse croûte (et dans le ravin)

Les vidéos en "hi-res" sont dispo ici :
Sur les pistes
Au casse croûte

I Masta, Jean Mich, Flore, on remet ça quand vous voulez !!


Ps : juste parce que Youtube nous supprime le droit d'insérer les chansons de notre choix dans nos vidéos, désormais j'hébergerai moi même mon contenu 🙂

Remplis sous: Holidays 3 Commentaires