Robson 40°20'S, 10°0'W 350 km South East of Tristan da Cunha

20Mar/133

Cadarsac Story – Part 10

Que chiottes soient louées !

Oui vous avez bien lu, elles sont là, elles sont installées et bien vissées au sol ! Après quelques "semaines" passées au dessus d'un seau de sciure (d'autre diront de "chiure") il était temps de passer à autre chose...

6 mois que je n'avais pas écrit une ligne pour ce blog, 6 mois que j'ai passé à bricoler, monter, arranger, coller, fixer, visser, plier, scier, clouer, raboter, aligner, découper, maçonner, talocher, creuser et j'en passe... Pendant toute cette absence, j'ai donc réussi (avec beaucoup d'aide) à installer toute la petite famille dans la nouvelle maison et ce, dans de (plutôt) bonnes conditions. D'ailleurs j'en profite immédiatement pour remercier mes aides au bricolage, j'ai nommé Messieurs PZ, Furax, Bourgeois, Masta et Rony. Merci pour tout le temps que vous m'avez donné, souvent dans des conditions de confort plus que douteuses !

Bref, la construction s'est achevée, l'électricité est arrivée et j'ai transpiré. Sans TROP rentrer dans le détail des travaux, on s'est occupé des sols de la maison (parquet et carrelage), de la cuisine (montage et installation des meubles), des salles de bain, des peintures (chambres, couloirs et SDB/WC), du système d'assainissement et évidemment des WC ! La liste semble modeste mais chaque action, chaque effort a nécessité de la planification, du courage et de l'argent... Pendant ce temps on a aussi fait construire le garage qui nous a permis, de stocker tout notre petit foutoir.

Avant d'en venir aux photos, je tiens à écrire un petit topo sur notre système d'assainissement par les plantes. L'idée est simple. Toutes les eaux (grises et "vanne") sont collectées dans une première fosse, juste à l'extérieur de la maison. Cette cuve (verte sur les photos) est équipée d'une pompe, qui broie tous les "déchets" avant de les envoyer de l'autre côté du jardin par l'intermédiaire d'un gros tuyau noir (et super rigide, l'enfoiré !). L'eau sale arrive dans un grand bac rempli de différentes couches de sable et de gravier pour une première passe de filtration. C'est ce bac qui sera planté dans quelques jours d'une armée de roseaux. L'eau passe ensuite dans un deuxième bac, plus bas, qui est rempli de graviers. Ce second bac sera bientôt planté de salicaires, de menthe aquatique, d'iris et autres plantes lacustres. Une fois son parcours terminé, l'eau finit sa course dans deux énormes tranchées d'infiltration de 15m de long, remplies de galets. Si le concept est simple, tout est histoire de mesure, de quantité, d'alignement, de positionnement, de découpage au centimètre près, d'assemblage et j'en passe. Bref voilà un énorme morceau du puzzle qui s'achève, que du plaisir !

Il reste encore 1000 choses à faire dans et autour de la maison mais le plus gros est fait. Les mauvaises langues diront qu'il faut plusieurs années pour tout finir, mais je ne fais guère attention aux rumeurs 🙂

Enfin je dédie cet article à mon ami Stef, probablement mon plus fidèle lecteur !

Les photos, dans l'ordre chonologique :

Commentaires (3) Trackbacks (0)
  1. Histoire d’eau (et de bières) 🙂

  2. Pire qu’un accouchement, la famille se porte bien et le bébé est vraiment beau…beau travail d’équipe!!
    Je remarque que toutes les excuses sont bonnes pour boire une petite binouse!!

  3. Salut Rob ! Cimer pour la mise à jour…en attente de news fraiches !! one love


Leave a comment

Aucun trackbacks pour l'instant